La NASA a commencé le lancement d’une flotte de micro-satellites construits sur une base de smartphones

Un smartphone embarqué dans un satellite !


Un smartphone embarqué dans un satellite !

La NASA va bientôt envoyer son cinquième micro-satellite contrôlé par un smartphone, le PhoneSat 2.5.

Une fois en orbite, le minuscule vaisseau spatial visera à démontrer que les composants des smartphones peuvent servir de support pour les systèmes de communications spatiales et survivre aux rayonnements cosmiques. Il s’agira aussi d’ouvrir la voie à une constellation de petits satellites qui devraient être lancés cette année.

Le smartphone est bien-sûr entièrement démonté et intégré dans un cube minuscule de 10 centimètres carrés.

Les objectifs de la mission sont :

  1. déterminer si un système de positionnement et de contrôle d’altitude à faible coût peut fonctionner dans l’espace,
  2. vérifier si un smartphone peut soutenir les systèmes de communications spatiales,
  3. tester la résistance des ces composants ans l’environnement de rayonnement de l’espace,
  4. vérifier que de nombreux petits engins peuvent collaborer dans un esprit de coopération

La mission EDSN ( Edison SmallSat Network) prévoit de lancer huit satellites identiques (10 x 10 x 15 cm) pesant chacun 2,5 kg, qui évolueront en formation, communiquant entre entre eux grâce à un réseau maillé sans fil.

Pour cette mission, les satellites sont dotés de processeurs rapides, de récepteurs GPS, de capteurs gyroscopiques, de magnétomètre capteurs et de caméras à haute résolution, des équipements courants dans les smartphones actuels. Ces micro-satellites auront une durée de vie en orbite de six semaines. Pour cela, la NASA a équipé les six côtés des PhoneSats avec des panneaux solaires pour recharger les batteries.

En plus, le PhoneSat 2.5 abrite également un système de contrôle d’attitude commerciale de faible coût qui contient des éléments en rotation qui en ralentissant ou en accélérant, peuvent faire tourner le satellite. L’intérêt est d’orienter le PhoneSat dans l’espace, afin de le pointer vers un objet spécifique d’intérêt scientifique comme un astéroïde, une étoile ou quelque chose sur Terre.

Le personnel au sol à l’Université de Santa Clara en Californie, tentera également de commander les PhoneSat 2.5 pour qu’ils transmettent des images de ce qu’ils voient en utilisant l’appareil photo du smartphone !

La prochaine étape consistera à ajouter un système de propulsion pour leur permettre d’aller plus loin et d’explorer le système solaire.

Pour savoir plus, sur le site de la NASA : NASA’s Latest Smartphone Satellite Ready For Launch

Publicités
Cet article, publié dans Espace, Technologie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s